1ere biennale internationale d’Art Singulier à Braine-le-Comte du 26 septembre au 11 octobre 2015

Share Button

A NE PAS MANQUER !

Après la très belle exposition d’Art Naif en mai 2015,  l’AIANS présente la 1ere biennale internationale d’Art Singulier à Braine-le-Comte, du 26 septembre au 11 octobre 2015.

L’AIANS (Association Internationale d’Artistes Naifs et Singuliers) est un collectif d’artistes non contraints (ils n’ont aucune obligation ni responsabilité vis-à-vis de l’association) qui s’inscrivent ou non dans divers projets : expositions, ateliers, jumelages,etc. et dont l’objectif est de fédérer autour de toute forme d’expression artistique.

L’AIANS, dont le siège est à Braine-le-Comte est menée avec passion par Anne-Marie Bousselet, artiste-sculpteur brainoise,  qui en est l’initiatrice, la présidente et l’organisatrice.  Cette association ne reçoit aucun subside et personne n’est retribué.

Le souhait d’Anne-Marie Bousselet est de faire rayonner Braine-le-Comte comme capitale belge de l’Art Naif et Singulier en amenant dans notre région des artistes étrangers reconnus sur le marché de l’art associés à de nouveaux talents émergents.

Actuellement, elle met sur pieds un projet de collaboration avec Lausanne (capitale mondiale de l’art brut) et Montréal (capitale mondiale de l’art naif).

Un autre de ses projets est d’établir des expositions « tournantes » entre Braine-le-Comte et ses villes jumelées (Codroipo, Braine, Vadu Izei) .

Quelques mots sur l’Art Singulier :

Cet art n’est enseigné dans aucune académie, dans aucune école des Beaux-Arts.  Il est insolite et spontané, contrairement à l’art conceptuel.  Il fut longtemps marginal.  Il s’inscrit actuellement comme une branche de l’art contemporain.

Ce mouvement artistique a pris différentes appellations au cours des années : art populaire, art en marge, art brut, art cru, art naïf, création franche, art hors les normes, art ousider, art primitif, art premier.  C’est en 1978, que le musée d’Art Moderne de Paris a créé le terme « Art Singulier ».  On y rattache nombre de grands artistes dont Frida Kahlo, Basquiat, Van Gogh pour n’en citer que quelques uns.

Les artistes singuliers sont pour la plupart autodidactes.  Les sentiments qui les animent sont universels : peur, humour, féérie, obsession, violence.  Les œuvres peuvent être étonnantes, séduisantes, dérangeantes (exposition censurée en 2014 à Aubagne en France).

Ainsi celui qui pousse la porte des Dominicains à Braine-le-Comte ou celle du Plan Incliné à Ronquières peut se laisser porter par son propre imaginaire et s’approprier l’œuvre comme l’expression de ses peurs ou de ses fantasmes.  C’est ce qui fait que cet art est singulier.  Il est différent, poétique, inventif, esthétique, communicatif.

A Braine-le-Comte, pour cette première fois, Anne-Marie Bousselet a voulu présenter une palette restreinte mais représentative de ce mouvement à travers des artistes passionnés qu’elle a rencontrés dans des galeries, sur des expositions ponctuelles ou sur des festivals d’art.

A ne pas manquer donc du 26 septembre au 11 octobre à la Salle des Dominicains à Braine-le-Comte ou au Plan Incliné à Ronquières du mardi au dimanche de 11h00 à 19h00.

A noter que l’exposition sera agrémentée d’un concert de Sin X, le samedi 3 octobre à 20h00 à la salle des Dominicains et que le dimanche 11 octobre aura lieu un apéro débat autour de la gratuité d’accès aux événements culturels.

De plus, le dimanche 27 septembre, à l’occasion de la fête de la communauté française, Anne-Marie met la scène des Dominicains à disposition de tout groupe, chanteur,… désireux de se produire et ce à partir de 11h00 ! Alors artiste en herbe ou confirmé, contactez Anne Marie au 0477/57 43 26 ou envoyez un message sur le site de la radio et venez nous montrer vos talents !

Le vernissage, quant à lui, aura lieu le vendredi 25 septembre à 19h30, à la salle des Dominicains à Braine-le-Comte

Share Button